Nos métiers

Paprec Group encourage la réussite et l'accomplissement de chacun. Retrouvez ici les témoignages de collaborateurs dont la carrière est faite d'expériences variées et enrichissantes.

Le service informatique pendant la crise sanitaire

Lors de la crise sanitaire, notre service informatique a été en première ligne pour aider nos collaborateurs à basculer en télétravail. Cette nouvelle organisation a mise à l’épreuve infrastructures et réseaux informatiques du groupe.

Le service informatique pendant la crise sanitaire

Introduction

« Pour être honnête, nous suivions l’évolution du virus en Chine de près. Nous ne nous demandions pas s’il allait arriver chez nous mais plutôt quand il serait là », confie Pierre Salavera, le responsable sécurité informatique du groupe.

 

En 2009, suite à la crise de grippe aviaire H1N1, un plan pandémie avait été conceptualisé, afin que Paprec Group puisse faire face si tout ou partie de la population devait se retrouver bloquée à cause d’une nouvelle crise sanitaire. « Dès février, le service informatique avait remis sur les rails ce plan pandémie pour le remettre au goût du jour. Nous avons anticipé car le pire ennemi en gestion de crise, c’est la désorganisation », poursuit Pierre Salavera.

 

Lorsque le confinement a commencé, le service était prêt. En un temps de déploiement record - deux heures –, la cellule de crise a été opérationnelle et tout le service, sans exception, a fait preuve d’une grande réactivité. « Nous sommes une équipe soudée, cela a été une grande force dans cet épisode inédit de crise sanitaire », fait remarquer le responsable sécurité.  

Investissement

L’annonce du confinement par le gouvernement a sonné le début de deux voire trois grosses semaines de travail intensif pour tous les membres du service. « Les trois premiers jours ont été particulièrement éprouvants pour toute l’équipe, le temps de se roder sur les procédures et la méthode à adopter. Il a fallu répondre aux demandes de tous les collaborateurs, qui sont arrivées par grosses vagues. Tout ça à distance à 98 % du temps », souligne Enguerrand Battiau, responsable de l’équipe technique informatique.

 

« La priorité était que chacun puisse accéder à ses données pour continuer à travailler comme au bureau », déclare Claude Rouche, le directeur informatique adjoint du groupe. Pour cela, il a fallu investir pour équiper les employés dans le besoin et offrir à chacun des conditions de travail optimales. « Dès le dimanche, l’urgence a été de fournir du matériel informatique pour les personnes qui n’avaient chez elles aucun poste de travail adéquat pour télétravailler."

 

Pour le reste, le service informatique s’est appuyé sur des équipements qu’il avait déjà. Tous les produits ont été pensé de telle manière à ce que l’on puisse en augmenter la charge très rapidement, afin d’avoir une structure suffisante pour tout traiter. « Travailler depuis chez soi est très différent, le rythme n’est pas le même et il a fallu trouver des outils pour faciliter la communication entre les services. Nous avons donc attribué au fil de l’eau des licences « Teams » à tous les utilisateurs qui en ont fait la demande. Ce logiciel est utile pour les visio-conférences, le partage de documents et la création de groupes de travail collaboratifs », explique Enguerrand Battiau.

 

« Aujourd’hui, Paprec est équipé pour faire face », déclare Pierre Salavera.

 

Grâce au travail du service informatique et son process efficace, le groupe a pu avoir la capacité de faire télétravailler ses collaborateurs en toute sérénité. « Cet épisode nous a enrichi et nous serons capables de nous adapter encore plus vite si nécessaire », conclut Pierre Salavera.