Nos métiers

Paprec Group encourage la réussite et l'accomplissement de chacun. Retrouvez ici les témoignages de collaborateurs dont la carrière est faite d'expériences variées et enrichissantes.

Agent de déchèterie

Éric Large, Coved Environnement Île-de-Ré
Annie Gramondi, Delta Recyclage, Saint-Martin de Crau
Vanessa Sotin, Coved Environnement La Baule

Agent de déchèterie

Introduction

Entre accompagnement des usagers et tri actif des déchets ménagers, les agents d’accueil occupent une fonction cruciale au cœur des déchèteries du groupe. Trois d’entre eux nous racontent leur quotidien.

 

« Ma première mission le matin ? Ouvrir les portes à l’heure ! » Vanessa Sotin, agent d’accueil chez Coved Environnement La Baule depuis six ans, sait qu’elle ne peut pas se permettre de bloquer le grand ballet des usagers de la déchèterie de Saint-Brévin-les-Pins : « Nous pouvons quand même recevoir jusqu’à 800 personnes par jour. Ça tourne très bien », poursuit-elle.

 

Alors, après un rapide état des lieux de son domaine, Vanessa entre dans le vif du sujet : « Notre travail, c’est d’accueillir et de guider les gens. Nous devons identifier le contenu de leur chargement et les orienter vers différentes bennes pour trier les déchets. » Une mission qui exige un bon contact humain et un certain sens de la pédagogie : « Certains clients pensent parfois qu’ils peuvent mettre tous leurs déchets dans la même benne. Nous devons donc leur expliquer calmement et simplement le principe du tri par matière », détaille Jessica Puyo, du côté de Coved Environnement Lescar.

 

« Mais globalement, les usagers sont de plus en plus concernés par la problématique environnementale. Ils veulent faire attention », ajoute Vanessa, qui a vu les consciences évoluer en vingt ans de métier.

 

Paprec Group, Agent de déchèterie

Diversité des tâches

Mais les agents d’accueil ne se contentent pas d’aiguiller leurs clients. Lorsque la situation l’exige, il faut aussi leur prêter main forte : « Nous faisons beaucoup de manutention pour aider les gens lorsqu’ils apportent des objets lourds ou encombrants », explique Éric Large, employé chez Coved Environnement sur l’île de Ré.

 

Une intervention d’autant plus nécessaire que les usagers n’ont pas accès à toutes les sections des déchèteries : « Nous sommes les seuls à pouvoir ranger certains types de produits, comme les télés, les tablettes ou les DDS (Déchets dangereux spécifiques, ndlr) », explique Jessica Puyo.

 

« Et il faut savoir bien identifier les produits. Solvants, acides, peintures, phytosanitaires : tous doivent aller dans les bons bacs. Nous recevons donc une formation en début de mission, et l’habitude fait le reste ! »

 

Mais une fois tous les produits stockés, il faut encore demander leur enlèvement : « Nous faisons ça en fin de journée, puis nous nous assurons que les chauffeurs sont bien passés » ajoute Vanessa Sottin. « Puis une nouvelle journée commence, avec toujours plus de rencontres. Et ça, c’est ce que je préfère dans notre métier ! »