Le défi du Grand Paris

A la veille de la mise en branle d’un projet titanesque, à savoir la construction des 200 kilomètres du futur métro automatique Grand Paris Express et de ses 72 gares, ainsi que la rénovation totale des quartiers avoisinant les nouvelles infrastructures, les entreprises de recyclage capables de traiter les déchets de construction, de démolition et de reconstruction comme le groupe Paprec s’apprêtent à faire face à un défi tout aussi colossal.

Gravats à trier et recycler chez Paprec Group

Un grand pari

Les engins employées sur les grands chantiers franciliens devraient en effet générer l’équivalent de cinq à sept mille piscines olympiques de déblais et de terres entre 2015 et 2030, soit 20 millions de mètres cubes de déchets inertes.
 
Les trois quarts de ces futurs déchets du BTP seront produits par le creusement des tunnels, et les volumes de déchets de construction, de reconstruction et de démolition restant de l’édification des bâtiments  mentionnés plus haut. Afin d’organiser l’évacuation des déblais, l’enlèvement des gravats et la valorisation des déchets de chantier, la Société du Grand Paris (SGP) effectue depuis 2010 un inventaire rigoureux des installations de traitement des déchets de chantier capables d’intervenir en Ile-de-France, afin notamment d’équilibrer la gestion des déchets de chantier sur l’ensemble du territoire francilien, mais aussi de mettre l’accent sur la revalorisation des déchets et le recyclage des gravats. 
 
Découvrez d'autres informations sur le recyclage des déchets de chantiers :
 

La contribution de Paprec Group

Le groupe Paprec, d’ores et déjà capable de miser sur ses deux chaines de tri spécialisées dans la région, fera jouer son expertise et la sophistication de ses installations pour aider les chantiers à se débarrasser des gravats et autres volumes produits notamment lors des rénovations, ces opérations qui ne produisent pas simplement les déchets d’emballage caractéristiques des constructions neuves, mais génèrent aussi des matériaux plus anciens, et souvent mélangés.
 
Des déchets inertes mais complexes, qui nécessiteront un tri ultra-performant pour être valorisés au mieux, et l’intervention d’entreprises de tri des déchets de chantiers habituées à collecter des bennes remplies de matériaux divers, l’espace relativement restreint de certains chantiers ne permettant pas la location de multiples bennes à gravats pré-triés.
 
La politique régionale prévoyant aussi la création de nouvelles plateformes de tri des déchets de chantiers, cet immense chantier devrait donc devenir, à l’heure où la ville se reconstruit sur elle-même, un grand pari non seulement urbain, mais également écologique et industriel.

Interrogez nos spécialistes

Afin de répondre au mieux à votre demande, nous vous remercions de renseigner l'ensemble des informations demandées ci-dessous.

* Champ obligatoire

Conformément à la loi Informatique et libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez par ailleurs d'un droit d’accès de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous contactant à l'adresse suivante: Paprec Group, Département Communication, 7 rue Pascal 93126 La Courneuve Cedex.