La collecte des déchets de bois

La France produit chaque année 14 millions de tonnes de déchets de bois, et le groupe Paprec en recycle à lui seul 380 000 tonnes. Mais avant de le traiter et de permettre sa valorisation, encore faut-il le collecter efficacement. Passage en revue des méthodes et des outils employés.

Bois, Paprec

Gisement et catégories de bois

En France, les entreprises de recyclage du bois travaillent auprès de deux grandes catégories de fournisseurs : les industriels et les collectivités.
 
La première comprend par exemple des scieries, des fabricants de meubles et des magasins de grande distribution, qui permettent aux usines de recyclage de bois de récupérer des palettes, des cagettes, des tourets et diverses chutes de production.
 
La seconde, elle, dispense principalement des encombrants et des déchets ménagers en mélange, issus de la collecte sélective. Un gisement qui augmente d’ailleurs considérablement depuis quelques années, suite à la mise en place de la certification Éco-Mobilier, un éco-organisme créé par les distributeurs et autres fabricants de meubles hexagonaux pour favoriser le recyclage du bois.
 
Au sein de ces tonnages, on distingue trois grandes familles de déchets de bois :
 

  • le bois A, clair et noble, qui n’est ni traité, ni peint, ni collé. C’est celui que l’on utilise, par exemple, pour fabriquer des tourets.
  • le bois B, traité avec de faibles adjuvants chimiques pour mieux se conserver. Il peut être peint et collé.
  • le bois C, traité et dangereux, comme celui qui sert à fabriquer des traverses de chemins de fer.

 
Pour collecter les deux premières catégories de bois (la troisième étant récupérée par des entités spécialisées), les entreprises de recyclage du bois comme Paprec placent différents types de containers dans les déchetteries ou sur les sites de leurs clients industriels. On y trouve ainsi des bennes standard qui accueillent exclusivement du bois A ou B, des bennes fermées sous aspiration pour récupérer la sciure et les copeaux, ou bien encore des bennes en mélange qui peuvent également contenir du verre, des papiers et des cartons. Notons que la nature des bennes installées dépend de l’espace dont le client dispose et de sa volonté de trier ou non à la source les déchets qu’il produit.

Le transport du bois

Une fois les matières stockées, les spécialistes du recyclage du bois entrent en jeu.
 
Ainsi, des camions équipés de bennes amovibles Ampliroll se chargent de la récupération des palettes, des cagettes ou encore des déchets en mélange, et les acheminent vers l’usine de recyclage du bois la plus proche.
 
Rappelons que chez Paprec, ces véhicules sont recyclables à 95%, consomment six fois moins de carburant qu’une voiture ordinaire et sont tous géo-localisés, pour être mieux repérés et déroutés en cas de besoin urgent.
 
En parallèle, le groupe Paprec multiplie ses transports fluviaux, ce qui lui a permis d'être choisi pour l'évacuation des déchets du chantier de La Samaritaine, pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, la péniche « Spirit of Future » remplace à elle seule la rotation de douze poids lourds lors de chacun de ses trajets, et permet ainsi au groupe d’empêcher la production d’une tonne de CO2.
 
Découvrez d'autres informations sur le recyclage du bois : 
 

 
 

Transport bois, Paprec Group

Interrogez nos spécialistes

Afin de répondre au mieux à votre demande, nous vous remercions de renseigner l'ensemble des informations demandées ci-dessous.

* Champ obligatoire

Conformément à la loi Informatique et libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez par ailleurs d'un droit d’accès de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous contactant à l'adresse suivante: Paprec Group, Département Communication, 7 rue Pascal 93126 La Courneuve Cedex.