Aller au contenu

Tout savoir sur le recyclage des véhicules hors d'usage

En France, le recyclage des véhicules hors d’usage (VHU), considérés comme des déchets dangereux, est encadré par la loi. Connaissez-vous les différentes étapes de traitement d’un tel déchet et comment celui-ci peut être valorisé ? Voyons cela ensemble.

Paprec_VHU

QU’EST-CE QU’UN VÉHICULE HORS D’USAGE OU VHU ?

On appelle véhicule hors d'usage (VHU) les voitures des particuliers et les utilitaires de moins de 3,5 tonnes à partir du moment où ils deviennent des déchets, c'est-à-dire des objets dont le détenteur se défait ou dont il a l'obligation de se défaire. Les VHU sont classés comme déchets dangereux au niveau européen en raison des liquides et composants qu'ils contiennent. Cependant, si ceux-ci sont convenablement retirés, le véhicule est dépollué et peut donc perdre la qualification de déchet dangereux.

Chaque année en France, se sont environ 1,5 million de véhicules qui arrivent en fin de vie et qui sont ainsi retirés de la circulation.

7 - 3 Chiffre

2,4

Soit le nombre en millions de véhicules neufs mis sur le marché national chaque année.

7 - 1 Chiffre
Le nombre de broyeurs agréés en France à l'heure actuelle

Le saviez-vous ?

L’âge moyen des VHU s'établit à plus de 18 ans.

Comment sont traitÉs et recyclés vos vhu ?

Le traitement des VHU mobilise deux types d'acteurs :

  • Les démolisseurs ou « centres VHU ». Il en existe 1700 en France aujourd’hui.
  • Les broyeurs. 60 agréés en France à l’heure actuelle.

La dépollution est la première opération de traitement effectuée sur le VHU. En effet, lorsqu’il arrive dans un centre de traitement, le VHU est considéré comme un déchet dangereux car il contient des éléments liquides et solides eux-mêmes classés comme dangereux.  La dépollution consiste donc à l’extraction systématique de ses éléments, à savoir : huiles, filtres à huile, à gasoil et/ou essence, liquides de frein, liquides de refroidissement et de lave glace, batterie au plomb, fluides de climatisation, pneumatiques, réservoir GPL. Une fois retirés, ces déchets sont stockés puis font l'objet d'un traitement particulier afin de prévenir de tout risque pour la santé et pour l’environnement. Ce n’est qu’à l’issue que la phase que le VHU est considéré comme déchet non dangereux.

Comment_VHU_Paprec

Le véhicule est ensuite démantelé afin de récupérer des pièces de réemploi qui seront revendues sur le marché d'occasion à des particuliers ou des professionnels.

Le broyage est la deuxième opération de traitement. La carcasse du véhicule est transférée chez un broyeur agréé qui la va "déchiqueter". Débute alors la phase du tri post-broyage. On sépare les métaux ferreux et non ferreux ainsi que les différents plastiques. Les matières ainsi extraites sont préparées et affinées afin d’être réintroduites dans le cycle de production comme "matières premières secondaires", valorisées énergétiquement ou mises en décharge.

Selon l'ADEME, le taux de réutilisation et de valorisation actuel des VHU est d'environ 81 %, alors que la directive européenne a fixé ce taux à 95 % en 2015.

Contribution_VHU_Paprec

POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE RECYCLER LES VÉHICULES HORS D’USAGE ?

La gestion des VHU revêt des enjeux environnementaux et économiques importants. Les principales conséquences sont la contamination des sols, des eaux de surface et des eaux souterraines, qui résulte souvent d’une mauvaise gestion des fluides et des autres MR produites. Au niveau national, la filière est régie par les articles R.543-153 et suivants du Code de l'environnement. La réglementation prévoit que le détenteur d'un VHU doit le remettre obligatoirement à un centre VHU agréé par le préfet et que ce dernier a l'obligation de lui reprendre gratuitement.

De plus, chaque fois qu’une pièce d’un VHU est réemployée, l’énergie nécessaire pour la production d’une pièce identique est économisée et aucun rejet de fabrication ne se retrouve dans l’environnement. Les matières premières sont ainsi préservées.

QUEL EST NOTRE NIVEAU DE CONTRIBUTION DANS LE RECYCLAGE DES VHU ?

Via nos filiales Paprec Sud-Ouest 46 et Echalier Recyclage (63), nous traitons les Véhicules Hors d'Usage en conformité avec la règlementation sur la dépollution automobile. Nous disposons d'une véritable expertise dans la dépollution, le démontage des VHU et la revente de pièces détachées. Ce sont ainsi 50 000 véhicules qui sont recyclés chaque année sur nos sites.

Pourquoi_Paprec_VHU

Découvrez aussi

Véhicules hors d’usage

Papiers-cartons

Tout savoir sur le recyclage du papier et du carton Chaque année en France, nous consommons près de 9 millions de (...)

Véhicules hors d’usage

Plastiques

Recyclage des déchets plastiques : tout comprendre Améliorer le recyclage des déchets plastiques du quotidien est (...)

Véhicules hors d’usage

Piles et D3E

Piles et D3E Petits et gros appareils électroménagers, équipements informatiques, consoles de jeux, piles ou (...)

Restez informé sur linkedin