Aller au contenu

Piles et D3E

Petits et gros appareils électroménagers, équipements informatiques, consoles de jeux, piles ou encore lampes, les appareils électroniques et électriques nous sont indispensables. Mais lorsque ces derniers tombent en panne et révèlent irréparables, que faut-il en faire ? Pourquoi et comment recycler correctement ces équipements de votre quotidien, faisons le point...

Qu-est_ce_que_D3E

QU’EST-CE QU’UN D3E OU DEEE ?

Les D3E ou DEEE désignent les « Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques » qui regroupent tous les objets ou les composants d'objets hors d’usage qui fonctionnent grâce à des courants électriques ou électromagnétiques (tension ne dépassant pas 1 000 volts en courant alternatif et 1 500 volts en courant continu), que ces courants soient fournis par branchement sur une prise ou grâce à des piles ou des batteries. Ce terme regroupe donc un grand nombre d’appareils aux dimensions et poids très variés.

On peut différencier les D3E ménagers et professionnels qui sont parfois très différents et ne nécessitent pas les mêmes moyens de collecte, de dépollution et de démantèlement.

Chez vous, les D3E ménagers prennent la forme de :

  • Les gros appareils ménagers
  • Les petits appareils ménagers
  • Les équipements informatiques et de télécommunications
  • Le matériel d'éclairage (à l'exception des appareils d'éclairage domestique et des ampoules à filament, auxquels s'appliquent néanmoins les articles 4 et 5 du décret no 2005-829 du 20 juillet 2005)
  • Les outils électriques et électroniques (à l'exception des gros outils industriels fixes)
  • Les jouets, équipements de loisir et de sport

QUELS SONT LES DECHETS DEEE QUI SE RECYCLENT ?

Peut-on recycler son frigo ? Son appareil photo ? Sa montre, son sèche-cheveu ou sa télévision ? La réponse est oui ! Les appareils électriques et électroniques peuvent être recyclés presque en totalité (leur potentiel de recyclage dépasse les 80%)En 2018, ce sont ainsi 814 385 tonnes de DEEE qui ont été traitées, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente (1).

Cependant, ils ne se recyclent pas tous de la même façon, selon leur taille et leurs composants.On peut les répartir en six flux principaux :

  • Grosé lectroménager froid :tous les gros appareils qui produisent du froid (réfrigérateurs, climatiseurs et congélateurs). Ces appareils contiennent des gaz et mousses isolantes qui peuvent être dangereux pour l’environnement et nécessitent un traitement particulier.
  • Gros électroménager hors-froid : tous les gros appareils qui ne produisent pas de froid (fours, machines à laverchauffe-eauou lave-vaisselle). Ils contiennent principalement des métaux ferreux, mais aussi des plastiques et des fractions minérales. Ils sont donc traités ensemble.
Quel_sont_d3e
  • Petits appareils en mélange (PAM) :tous les autres appareils de petite taille, de l’outillage aux matériaux informatiques et de télécommunication, en passant par les appareils de beauté ou les jouets. Ils contiennent principalement des métaux et des plastiques. Certains plastiques contiennent des substances dangereuses (notamment du brome) et doivent être séparés des autres plastiques pour être dépollués.
  • Écrans et moniteurstous les appareils qui comportent un écran dont la diagonale est supérieure à 7 pouces (téléviseursécrans plasma, écrans platsLCD ou à LED, mais aussi des ordinateurs portables ou des tablettes).
  • Lampes
  • Panneaux photovoltaïques

Néanmoins, pour vous simplifier le tri,  les déchets D3E sont répartis en 6 sous-familles, et les déchets DEEE en 11 catégories, conformément à la réglementation sur les déchets électroniques et électriques.

Pour en savoir plus : Découvrez la liste des équipements concernés par le recyclage de DEEE.  

Concernant les piles, tous les modèles sont recyclables. 1,2 milliards de piles sont vendues chaque année en France même si seulement 38% de ces piles commercialisées sont recyclées. En effet, le reste est oublié dans les placards, les appareils ou encore jetés dans les ordures ménagères.

7 - 4 Chiffre

20 à 25

Soit en kilos les déchets D3E en moyenne générés par an et par Français.

7 - 3 Chiffre
soit le nombre d’années qu’une pile met à se dégrader dans la nature.
7 - 2 Chiffre

1 928 995

Soit en tonnes les équipements électriques et électroniques mis sur le marché en 2018, autrement dit 192 fois le poids de la tour Eiffel

ou-se-debarresser-d3e

OU SE DEBARRASSER DE SES PILES ET DEEE ?

La réglementation européenne concernant les DEEE de 2006 impose notamment :

  • L’éco-conception des EEE, pour favoriser le réemploi et le traitement des DEEE
  • La collecte séparée des DEEE
  • Le traitement systématique de certains composants et substances dangereux
  • La réutilisation, le recyclage, la valorisation des DEEE collectés, avec des objectifs de recyclage et de valorisation élevés.

En clair, vous n’avez plus le droit de jeter vos piles, ampoules, DEEE ou produits dangereux dans vos poubelles. Pour vous assurer de ne pas commettre d’impair, fiez-vous au pictogramme représentant une poubelle barrée. Il vous indique que le déchet doit être éliminé dans une structure de récupération et de recyclage appropriée.

Pour vous débarrassez de vos D3E ménagers, trois options s’offrent à vous

Les déposer dans un réseau solidaire

Afin d’offrir une seconde vie à vos objets. C’est ce que l’on appelle la revalorisation.

Les rendre en magasin.

Que ce soit à l’achat ou à la livraison d’un nouvel appareil, les distributeurs ont l’obligation de récupérer vos anciens appareils électriques et électroniques équivalents selon le principe du « 1 pour 1 » et de s’occuper du recyclage de ces déchets en les amenant dans les points de collectes spécifiques.

Les jeter en déchetterie

En respectant les consignes de tri et les différentes familles de déchets.

COMMENT SONT RECYCLES VOS PILES ET D3E ?

Les déchets électroniques et électriques déposés sont ensuite collectés par des opérateurs mandatés par les éco-organismes spécialisés, chez les distributeurs et les producteurs, mais aussi dans les centres de collecte mis en place par les collectivités. Une fois collectés, les DEEE, les piles et les D3E sont triés, de façon manuelle ou automatisée. Pourquoi ? Parce que le tri permet de diviser les tonnes de matières collectées en fractions de déchets recyclables, homogènes et identifiées et donc de mieux valoriser les déchets.

En savoir plus sur le tri des D3E

Une fois triés, les D3E sont alors acheminés dans des centres de traitement. Le traitement des D3E pose de véritables défis technologiques pour l'extraction et la récupération des métaux précieux, le traitement des écrans plats, la maîtrise des produits toxiques, le démantèlement…

On peut distinguer cinq types de traitement ordre de priorité :

  • Préparation à la réutilisation (réutilisation de l’équipement entier)
  • Réutilisation de pièces (réutilisation de pièces ou sous-ensembles de l’équipement)
  • Recyclage matière
  • Valorisation énergétique (incinération avec récupération d’énergie)
  • Elimination sans valorisation (mise en décharge, incinération sans récupération d’énergie)
Comment_recycler_d3e

À leur arrivée dans un centre de traitement, les DEEE subissent différentes opérations. Le traitement se déroule généralement en six étapes majeures :

  • Le démantèlement (séparation de différents composants) et la dépollution (extraction des substances polluantes)
  • Le broyage des équipements en morceaux de faible taille
  • Une séparation électromagnétique des éléments ferreux
  • Un tri optique qui permet de séparer les cartes électroniques, qui sont valorisées ultérieurement pour récupérer les métaux stratégiques qui les composent
  • Une séparation des éléments métalliques non ferreux
  • Une séparation des plastiques par flottaison ou tri optique

Une fois séparés, les différents matériaux extraits (fer, cuivre, inox, aluminium, métaux précieux, plastique…) sont ensuite envoyés dans des filières spécifiques pour être valorisées en matière première secondaire. Concernant le recyclage des piles et batteries, il existe différentes filières. Avant de traiter une pile, il est nécessaire de prendre en compte les éléments qui la constitue.

On retrouve :

  • La filière thermiquequi traite en particulier des piles avec une teneur en mercure importante.
  • La filière hydrométallurgie qui traite notamment les piles alcalines et salines.
  • La filière pyrométallurgie pour les piles alcalines, salines et lithium en particulier.

Ces filières de traitement permettent chaque année de récupérer environ 5 000 tonnes de métaux, réutilisés pour créer de nouvelles des piles ou d’autres objets (casseroles, gouttières, équipements industriels, etc.).

Pourquoi_recyclage_d3e

POURQUOI LE RECYCLAGE DES PILES ET D3E EST-IL IMPORTANT ?

L’apparition de technologies toujours plus performantes dans des laps de temps très courts fait que nous générons toujours plus de D3E au quotidien . Il est donc impératif de trouver des solutions pour gérer ces déchets. De plus, recycler les DEEE est une obligation réglementaire qui participe au respect et à la protection de l’environnement.

En effet, recycler ces déchets électroniques présentent un triple bénéfice Le premier ? Ils constituent un extraordinaire gisement de matières premières qui peuvent être récupérées et réutilisées (plastiques, métaux ferreux, métaux précieux et terres rares). La collecte et le traitement des piles et DEEE permettent donc de limiter le gaspillage des ressources naturelles présentent en quantité limitée sur la terre. Le deuxième ? Ces déchets contiennent, en marge des matières valorisables, des substances polluantes (mercure, plomb, gaz CFC, etc.) qui peuvent se propager dans la nature. Les recycler, c’est donc abaisser le risque de nuire à la santé de l’homme. Le troisième bénéfice et non des moindres  : le recyclage des piles et D3E permet  de créer de l’emploi.

QUE DEVIENNENT LES PILES ET D3E UNE FOIS RECYCLES ?

Après avoir été collectés, broyés et triés, les déchets d’équipements électriques et électroniques sont commercialisés. Une fois vendus, ils sont  donc réinjectés dans le cycle de production. Les DEEE recyclés et valorisés deviennent de nouvelles matières secondaires permettant de multiples réutilisations finales. En effet, les matières récupérées à l’issue du tri des déchets sont à la fois nombreuses et variées et permettent de fabriquer des objets de la vie courante, ou bien de produire de nouvelles matières premières. Par exemple, l’acier issu du recyclage des piles, peut être utilisé dans l’industrie automobile.

Vous l’avez compris, il existe de nombreuses façons d’achever le cycle du recyclage des déchets électriques et électroniques.

En savoir plus sur la vente des D3E

Que_Deviennent_d3e

Découvrez aussi

Piles et D3E

Le tri des DEEE

Le tri des DEEE Deuxième étape du recyclage des déchets d’équipements électriques ou électroniques, avant le (...)

Piles et D3E

Manutention des D3E

Nos équipes spécialisées viennent récupérer, sur le site de votre entreprise, tous vos équipements D3E en fin (...)

Piles et D3E

Tout savoir sur les matières recyclables

Tout savoir sur les matières recyclables Nos déchets sont les nouvelles mines du XXIe siècle. Saviez-vous (...)

Restez informé sur linkedin