Aller au contenu

La bonne attitude : Comment s’y retrouver dans la jungle des écolabels ?

Logos, pictogrammes, labels écologiques, on en voit fleurir une multitude sur nos produits et il est parfois difficile d’y voir clair. Comment s’y retrouver dans cette jungle ? Faisons ensemble un petit tour d’horizon des écolabels environnementaux, pour mieux lire nos emballages et distinguer le logo gadget du vrai label écologique !

Qu-est_Eco_Label

Qu’est-ce qu’un écolabel ?

Signes d’excellence, les écolabels garantissent un niveau d’exigence élevé en termes de limitation des impacts des produits et services sur l’environnement et la santé, tout en maintenant leur niveau de performance.

Les critères peuvent varier entre les produits mais l’exigence fondamentale reste celle-ci : des produits de qualité qui ont un impact réduit sur l’environnement. Véritable gage de sérieux pour les consommateurs, les écolabels permettent d’obtenir une information fiable sur la qualité écologique des produits et services et sont un bon moyen de valoriser les efforts des entreprises en matière de protection de l’environnement.

Chaque label écologique est représenté par un logo qui, lorsqu’il est apposé sur un produit, présente au public et aux acheteurs des garanties que ce produit a un impact réduit sur l’environnement, par rapport à d’autres produits similaires.

COMMENT OBTENIR UN ECOLABEL ?

Certifier un produit ou un service est généralement une démarche volontaire mais aussi payante (frais d’inscription, frais d’audit, etc.). La labellisation permet à l’entreprise d’être crédible et d’attirer les consommateurs séduits par un discours plus vert.

Il faut compter plusieurs mois de procédures et fournir un dossier technique qui répond entièrement aux critères de conformité du référentiel à l’organisme certificateur qui sera seul juge (Afnor Certification, Bureau Veritas Certification, AB certification, Ecocert, etc.). Un ou plusieurs certificateurs réputés indépendants et compétents procèdent ensuite à un audit de contrôle au niveau de l’achat de ses matières premières, du centre de production et de transformation, des espaces de stockage, des conditions de travail et du transport des produits. Ces premiers contrôles drastiques sont allégés au bout de trois années de certification.

Les cahiers des charges sont très exigeants. Ils nécessitent une vraie implication de l’entreprise. Il faut savoir que chaque référentiel compte à minima une centaine de critères.

Comment_obtenir_Eco_Label

COMBIEN D’ECOLABELS OFFICIELS EXISTE-T-IL ?

Bienvenue dans la jungle des écolabels. Tant dans l’alimentaire que dans les cosmétiques ou le textile, la liste est longue. Bien sûr, tous ne se valent pas, à chaque catégorie de produits ses propres labels. Voici les plus connus :

NF Environnement (Ecolabel générique)

Cette certification, délivrée par l'Afnor, permet de distinguer facilement les produits qui ont un impact environnemental réduit. C'est la certification écologique officielle en vigueur en France. Les articles labellisés doivent répondre à un cahier des charges très précis. Elle a l'avantage d'offrir une double garantie aux consommateurs : une qualité écologique (impact moindre du produit sur l'environnement) et une qualité d'usage (le produit à la capacité de répondre aux besoins et attentes du consommateur).

Ecolabel Européen (Ecolabel générique)

C'est LA certification écologique européenne officielle. Elle est en vigueur dans tous les pays de l'Union Européenne ainsi qu'en Suisse. Décerné aux emballages et produits qui ne dégradent pas l'environnement, cet écolabel ne s'applique pas aux produits agroalimentaires, aux produits pharmaceutiques ainsi qu'aux produits issus du secteur automobile.

FSC (Ecolabel thématiques)

Leader suprême des systèmes de certification forestière à travers le monde, le Forest Stewardship Council permet de garantir que le bois utilisé dans la production des produits est issu d'une forêt durablement gérée tout en imposant certaines contraintes particulières à l'exploitant, comme le respect des populations locales, la régénération des forêts, le contrôle de l'activité ainsi que la préservation de la biodiversité de la forêt.

PEFC (écolabels thématiques)

Le label PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières) est une certification mondiale qui vise à garantir la gestion durable des forêts où le bois et ses produits dérivés sont conçus. La certification sert à valoriser le bois auprès du consommateur tout en l'informant de la contribution qu'il a effectué grâce à son achat.

MSC (écolabel thématique)

Cette certification environnementale atteste que le poisson issu de la pêche s'inscrit dans une démarche de durabilité ainsi que de respect de l'environnement. Ce label vise à mettre en avant la pêche responsable.

Le label Bio européen (écolabel thématique)

Ce label européen garantit que les fruits et légumes proviennent de l’agriculture biologique (les produits composés contiennent min. 95 % d’ingrédients bio).

Ange Bleu (écolabel thématique)

Cet Ecolabel allemand est une certification délivrée aux produits à base de fibres qui proviennent entièrement de vieux papiers. Respectant des normes très strictes de sécurité et santé, ce label est réputé comme compliqué à obtenir.

FGP (écolabel thématique)

Ce label environnemental indépendant permet de garantir qu'un produit est bien issu d'une forêt « analogue ». C'est-à-dire que l'objectif est d'établir un écosystème d'arbre totalement similaire afin de préserver la biodiversité. Ce procédé à l'avantage de n'utiliser aucun pesticide et permet également de pouvoir fixer des prix justes pour les producteurs. Cette certification concerne les produits alimentaires.

APUR (écolabel thématique)

L'Ecolabel APUR (Association des Producteurs et Utilisateurs de Papiers Recyclés) permet d'assurer le contrôle du process de fabrication ainsi que des matières utilisées dans la production du papier recyclé. En achetant un produit labellisé APUR, vous aurez l'assurance qu'entre 50% et 100% de fibres recyclés ont été utilisés pour sa fabrication.

Paper by Nature

Comme pour de nombreux autres labels environnementaux, Paper by Nature promet de promouvoir certaines pratiques écologiques dans l'industrie de la papeterie. Le label en lui-même, permet de servir de référence aux consommateurs. Pour l'obtenir, il faut que l'entreprise justifie des actions responsables quant à l'aménagement des forêts ainsi que dans la fabrication du papier écologique.

Le saviez-vous ?

Pour vous repérer, l’Ademe a mis en ligne une page consultable librement, où elle recommande 100 labels environnementaux dans 12 catégories différentes.

À ne pas confondre !

Certains pictogrammes peuvent induire en erreur le consommateur. Bien que légaux, ce ne sont pas des écolabels et ils ne garantissent pas le caractère écologique et environnemental du produit.

Point Vert

C’est une certification qui induit souvent en erreur les consommateurs. En effet, il ne veut pas dire que le produit ou l'emballage est recyclable et ce n'est pas un écolabel. Il signale uniquement que le fabricant contribue financièrement contribue financièrement au programme Eco-Emballages. Les fonds ainsi obtenus sont reversés aux collectivités locales et servent à la mise en place de la collecte sélective des emballages des ménages, partout en France.

Le ruban de Moebius

Créée en 1970, ce n’est pas un label environnemental mais une allégation environnementale (ISO 14021). S’il contient un chiffre à l’intérieur, celui-ci indique la part de matière recyclée. S’il n’y en a pas, cela veut dire que le matériau est potentiellement recyclable. Deux significations différentes (recyclable ou issu de matières recyclées) rendent difficile la compréhension du logo. De plus, il ne fait pas l’objet d’un contrôle par une tierce partie : il est sous la pleine et entière responsabilité de l’industriel.

Découvrez aussi

Comment s’y retrouver dans la jungle des éco-labels ?

Histoire du recyclage dans le monde

HISTOIRE DU RECYCLAGE DANS LE MONDE   Le recyclage des déchets n’est pas né d’hier et précède même de (...)

Comment s’y retrouver dans la jungle des éco-labels ?

Histoire du recyclage en France

Histoire du recyclage en France Avec 48 millions de tonnes de déchets ménagers expédiés vers des installations de (...)

Comment s’y retrouver dans la jungle des éco-labels ?

Histoire réglementaire du recyclage en France

La reglementation du recyclage en France En France, une règlementation toujours plus dense encadre le traitement des (...)

Restez informé sur linkedin