ARKEA-PAPREC : Objectif Vendée Globe 2020

Conquérir les océans en solitaire et sans assistance à bord d'un Imoca, voilà un sacré défi. Le Groupe Arkéa et Paprec s'allient et s'engagent aux côtés du jeune et talentueux skipper Sébastien Simon pour faire de ce rêve une réalité. Ce projet ambitieux va se concrétiser dans les ateliers du chantier naval CDK, à Port-la-forêt, berceau de la couse au large. Des coulisses de ce partenariat à la construction d'un nouveau bateau, en passant par les ambitions d'un jeune skipper passionné, voici l'histoire qui est en train de s'écrire.

Sebastien Simon, Arkea Paprec

SEBASTIEN SIMON

La voile, Sébastien Simon tombe dedans dès l’enfance, à bord du voilier de son père. Piqué par le virus de la compétition dès ses débuts sur le National Optimist en 2002, il fait ses armes en Opitmist puis en 420 avant de se tourner vers le j80 et le M34. « J’ai fait du dériveur mais n’ai jamais été trop attiré par la filière olympique. Ce qui me plaisait, c’était la course au large », confie-t-il.
 
S’il donne la priorité à ses études le temps d’obtenir son diplôme d’ingénieur en Structures et Composites à l’ENSCBP Bordeaux, son rêve de large le rattrape en plein cursus. « J’ai fait mon apprentissage chez Yves Parlier. J’avais trois ans de contrat mais j’ai démissionné au bout de deux ans pour m’inscrire au Challenge Espoir Bretagne – CMB, que j’ai eu la chance de gagner en 2013 », poursuit-il.
 
Une aubaine pour le jeune marin qui réussit à concilier sa dernière année d’études et la compétition grâce à un emploi du temps aménagé. « C’était l’aboutissement d’un rêve, un vrai confort d’avoir des partenaires et une structure d’entrainement dans laquelle je bénéficie d’une formation individualisée, le Pôle Finistère Course au Large. J’ai la chance de pouvoir me concentrer sur la performance sportive. Mais mon envie de Vendée Globe était toujours là. Je rêvais d’un défi à la fois sportif, technologique et humain. En Figaro, on court à armes égales, mais la monotypie bride les innovations. La conception et la fabrication du nouveau bateau m’attirent autant que l’aventure Vendée Globe en elle-même. Les bateaux sont très technologiques et en perpétuelle évolution », ajoute-t-il.

SON PALMARES

2017

  • 3e du Championnat de France de Course au Large en Solitaire
  • 4e de la Solitaire du Figaro (deux podiums d'étapes)
  • 2e de la Solo Maître Coq et de la Solo Normandie
  • 2e du Tour de Bretagne avec Vincent Riou

 
2016 

  • 11e de La Solitaire Bompard Le Figaro 
  • 13e de La Le Havre All Mer Cup
  • 4e de la Transat AG2R 
  • 2e de la Solo Concarneau (duo)

 
2015 
 

  • 33e de la Solitaire du Figaro - Éric Bompard Cachemire (1er de la 2e étape)
  • 8e de la Solo Concarneau
  • 5e de la Solo Base Normandie
  • 11e de la Solo Maître Coq

 
2014
 

  • 20e du Championnat de France course au large
  • 10e de la Lorient Horta Solo
  • 33e de la Solitaire du Figaro - Éric Bompard Cachemire
  • 16e de la Solo Maître Coq
  • 10e de la Solo Concarneau

 
2013
 

  • 1er du Challenge Espoir Bretagne - Crédit Mutuel
  • 3e du Championnat du Monde 420
  • 16e du Championnat du Monde J80
  • 3e du Championnat de France J80
Palmares, Sebastien Simon
VINCENT RIOU, UN SOUTIEN PRECIEUX

VINCENT RIOU, UN SOUTIEN PRECIEUX

Sébastien Simon pourra compter sur le soutien du navigateur Vincent Riou qui dirigera et coordonnera le projet Imoca. 
 
Les deux hommes issus du Pôle Finistère Couse au large sont sur la même longeur d'onde et, si l'un est jeune et fougueux, l'autre le regarde évoluer du haut de son expérience. 
 
"Je voulais transmettre mon expérience depuis longtemps déjà. Quand Sébastien m'a demandé de l'accompagner, j'ai accepté de piloter ce projet avec le rôle de directeur technique, mais aussi de responsable de la structure. Sébastien est quelqu'un de pertinent et d'engagé que j'apprécie. Je vais l'aider dans un premier temps sur le plan technique au niveau de la conception et de la construction. Je lui transmettai ensuite mon expérience de ces bateaux que je connais bien pour gagner du temps dans son apprentissage", explique le vainqueur du Vendée Globe 2004-2005. 

Interrogez nos spécialistes

Afin de répondre au mieux à votre demande, nous vous remercions de renseigner l'ensemble des informations demandées ci-dessous.

* Champ obligatoire

Conformément à la loi Informatique et libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez par ailleurs d'un droit d’accès de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous contactant à l'adresse suivante: Paprec Group, Département Communication, 7 rue Pascal 93126 La Courneuve Cedex.