Histoire du recyclage dans le monde

Le recyclage des déchets n’est pas né hier, et précède même de plusieurs siècles l’invention des poubelles. Brève histoire d’un principe millénaire, de l’antiquité jusqu’au recyclage industriel.

Paprec, les premiers temps du recyclage

LES PREMIERS TEMPS DU RECYCLAGE

Qui a inventé le recyclage ? Personne dont nous ne connaissions précisément l’identité. Mais si les sources sont trop pauvres pour certifier son apparition dès l’âge de bronze (de moins 3000 à moins 1000 avant JC), les historiens ne doutent pourtant pas que le principe du recyclage ait accompagné le développement des premiers artisanats humains. En revanche, un certain nombre de recherches archéologiques prouvent que les proto-décharges de la Grèce antique – aux alentours de – 400 avant JC-  contenaient moins d’outils usagés ou de vases brisés lors des périodes de récession.  Ce qui impliquerait un réemploi systématique des matériaux, refondus pour être transformées en nouvelles pièces.
 
L’idée fait alors son chemin au sein des différentes communautés humaines, et prend de nouvelles formes. Dans la Chine du 1er siècle, le ministre de l’agriculture de la dynastie Han recommande aux sujets de l’empereur de faire bouillir de vieux chiffons de lin afin de fabriquer du papier.  Une méthode que les civilisations arabes – après leurs incursions extrême-orientales – apporteront jusqu’en Europe au VIIIème siècle.  Les chiffonniers sont nés.
 
Et dans l’occident du moyen-âge, justement, la gestion des déchets devient particulièrement problématique. Les villes se multiplient, les populations augmentent, et les détritus également. En l’absence de textes codifiant leur traitement, ils s’amoncèlent dans les rues et les fleuves des cités et restent un souci majeur jusqu’à la renaissance, où des souverains comme François 1er instaurent l’usage de paniers pour recueillir les ordures. Et donc faciliter leur réemploi.  En Angleterre, les premiers recycleurs professionnels se lancent dans la collecte systématique de la poussière et des cendres générées par les feux de cheminées, puis les revendent aux fabricants de briques, qui voient en elles un matériau de base particulièrement économique.  Les japonais, eux, ont déjà créé le recyclage de papier depuis quelques siècles, et perfectionnent leurs techniques.

HISTOIRE DU RECYCLAGE MODERNE

Au XIXème siècle, les activités de recyclage prennent un nouvel essor avec la révolution industrielle. En l’espace de quelques décennies, les usines bourgeonnent en périphérie des villes, les produits manufacturés se multiplient et les populations urbaines augmentent encore. La découverte des bactéries sensibilise les peuples aux problèmes sanitaires, et des mesures sont prises pour les enrayer. A Paris en 1870, un arrêté gouvernemental interdit enfin le dépôt de déchets sur les voies publiques, et contraint tout citoyen à s’équiper d’un récipient personnel. Quelques années plus tard, le préfet de la Seine Eugène Poubelle oblige les parisiens à placer un couvercle sur les dits récipients, et donne son nom à ce nouvel objet : la poubelle.
 
Parallèlement, la filière du recyclage se professionnalise. Ferrailleurs, chiffonniers et crieurs divers patrouillent les rues des villes européennes, une charrette dans leur sillage, pour récupérer les matières recyclables. Les premiers centres de recyclage font leur apparition, et ces collecteurs y trient les ferrailles, les poteries ou les boites de conserves des autres détritus pour n’y laisser que les matières organiques. Qui seront par exemple utilisées pour faire du compost.
 
Dans l’Europe en guerre du début du XXème siècle, les solutions de recyclage deviennent essentielles. La ferraille collectée devient une matière première cruciale, refondue pour fabriquer des armes ou des chemins de fer. Au fil des années, avec l’apparition des premiers véhicules à moteur, la collecte des déchets se modernise et s’intensifient. Lors de la seconde guerre mondiale, crise oblige,  le recyclage d’objets du quotidien s’accélère chez les particuliers. Chiffons, tissus usagés, pulls en fin de vie ou encore boutons sont systématiquement récupérés, réutilisés à domicile ou revendus aux professionnels.
Rudimentaire jusque dans les années 70, le tri et le recyclage professionnel s’accélère encore avec la prise de conscience collective du problème environnemental. Progressivement, états et industries le favorisent, les premiers textes de lois encadrant ces activités apparaissent, les premières sociétés de recyclage sont fondées et ce secteur entre à son tour dans l’ère de l’industrialisation. Et n’a cessé, jusqu’à aujourd’hui, de se perfectionner. 

Paprec, histoire du recyclage
Paprec, les dates du recyclage

L’HISTOIRE DU RECYCLAGE EN DIX DATES

3000 avant JC : Les premiers objets en métal usagés sont fondus pour en fabriquer de nouveaux.
 
500 avant JC : Athènes invente la première décharge municipale, et impose à ses citoyens d’y déposer leurs déchets.
 
105 : La chinois Tsai Lun, ministre de l’agriculture de la dynastie Han, invente le principe de fabrication de papier à partir de vieux chiffons de lin.
 
1031 : Au Japon, du papier neuf est fabriqué à partir de papier recyclé pour la première fois de l’histoire de l’humanité.
 
1690 : La première entreprise de recyclage de papier, The Rittenhouse Mill, voit le jour à Philadelphie.
 
1884 : Le préfet de la seine Eugène Poubelle impose aux parisiens l’usage d’un récipient clos – qui portera son nom - pour déposer les ordures ménagères et faciliter leur collecte.
 
1940 : Nylon, élastiques, piles usagées et ferrailles diverses sont recyclées en Europe et aux Etats-Unis pour participer à l’effort de guerre.
 
1970 : Le sigle du recyclage – également appelé ruban de Möbius – devient le logo universel des matériaux recyclables.
 
1973 : Le premier centre de recyclage de matières plastique est créé à Conshohocken, aux Etats-Unis.
 
2016 : L'industrie du recyclage génère un volume d'affaires de 160 milliards de dollars dans le monde et emploie environ 1,5 million de personnes.
 
 
Le recyclage et son histoire : 
 

Interrogez nos spécialistes

Afin de répondre au mieux à votre demande, nous vous remercions de renseigner l'ensemble des informations demandées ci-dessous.

* Champ obligatoire

Conformément à la loi Informatique et libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez par ailleurs d'un droit d’accès de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous contactant à l'adresse suivante: Paprec Group, Département Communication, 7 rue Pascal 93126 La Courneuve Cedex.