Paprec rachète une usine du Lot précédemment détenue par des chinois pour créer une nouvelle entité de recyclage de D3E

Paprec Group ERI

01 septembre 2011

Actualités

PAPREC Group rachète les installations de ERI (Exploitation Ressources Internationales), une usine chinoise de recyclage des plastiques agricoles placée en redressement judiciaire en 2010, pour y créer une toute nouvelle unité de démantèlement et de valorisation des D3E et plus particulièrement des Petits Appareils Ménagers (PAM).

Ce projet industriel ambitieux est situé dans la zone d’activité de Cahors Sud. PAPREC Group investira 5 millions d’Euros dans l’installation d’une chaîne de tri hautement performante et dans l’agrandissement des bâtiments actuels. Le site traitera l’ensemble du recyclage des Petits Appareils Ménagers de la grande région Sud-Ouest. Sa production annuelle sera d’environ 7000 tonnes (35 tonnes /jour traitées). Le nouveau site sera opérationnel dès le premier trimestre 2012 et verra la création immédiate d’une vingtaine d’emplois. Il sera dirigé par une femme, Evelyne Ethevenaux.

Lors de la présentation du projet aux élus locaux, Jean-Luc Petithuguenin, PDG – fondateur de PAPREC Group, a déclaré : « La loi nous interdit d’exporter les déchets pour y être démantelés en chine ou en Inde. Le plus haut niveau de technicité en matière de recyclage ne se trouve pas à l’extérieur mais en France. Nous sommes N°1 mondial du secteur suivi de près par l’Allemagne.

Un français qui rachète un chinois, qui intronise une femme à la tête d’un projet industriel novateur et qui contribue par son métier à préserver intelligemment ressources et environnement, c’est aussi cela la mondialisation. Soyons fiers des atouts de notre pays ! ».